Un casino à Paris ? Ce n’est pas pour demain…

Beaucoup de joueurs espèrent voir un jour un casino ouvrir ses portes à Paris. Malheureusement, ce n’est pas prêt d’arriver d’après les remous en haut lieu. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, pèse de tout son poids pour l’ouverture d’un casino à Paris. Pour lui, ce serait le meilleur moyen d’éradiquer purement et simplement les clandestins qui gangrènent dans la capitale. Cependant, la Marie de Paris ne soutient pas cette démarche. Jean-Pierre Duport, préfet honoraire, aura la lourde tâche de préparer un projet pour Monsieur le Ministre en guise de solution.

Paris n’a plus vu de casino ouvert depuis plus d’un siècle. Le but du projet était de rectifier cette situation à travers les antiques cercles de jeux. En effet, en modernisant ces structures qui accueillent aujourd’hui les joueurs de poker et de baccara de la capitale, ils pourront acquérir un nouveau statut. Le ministre Cazeneuve espère ainsi que la Marie de Paris acceptera cette alternative qui n’implique pas la création de casino. Rappelons-le, seuls deux cercles restent en activité aujourd’hui, celui de Clichy Montmartre et du boulevard des Capucines.

Pour la Marie, il serait logique de les supprimer totalement puisque beaucoup d’entre eux ont côtoyé le monde du banditisme et du blanchiment d’argent. Mais ce n’est pas aussi simple du fait que les joueurs affiliés peuvent très bien trouver un autre lieu, moins contrôlé et plus à l’abri. D’où la proposition d’un cadre légal, où les jeux d’argent seraient autorisés à Paris à travers la création et l’ouverture de casinos.

M. Duport devra donc trouver la meilleure solution pour que la ville puisse avoir ce type d’établissements qui se déclineront aussi comme attrait touristique. D’après les statistiques estimatives, cela pourrait générer près de 20 millions pour la capitale et le double pour l’État.

Selon le groupe Partouche, une des grosses pointures du milieu, Paris est très en retard par rapport aux autres capitales européennes qui ont adopté les casinos terrestres sans problème, à l’instar de Londres.

Les avis restent cependant partagés quant à l’ouverture de casino à Paris, même au sein du même secteur. Le président des casinos de France affirme que l’ouverture d’un casino dans la capitale affectera tous les casinos en périphérique. Dans les hautes sphères de la politique, le débat fait encore rage. Le PRG est l’un des seuls partis à accepter le projet. Par contre, l’UMP est entièrement contre. Petite lueur d’espoir, le ministre de l’Intérieur n’a pas encore baissé les bras et compte bien mener ses souhaits à terme.

Au final, on peut conclure de ces nombreux rebondissements et changements de cap, que l’apparition d’un casino physique dans Paris prendra encore du temps. Tout bénéfice pour les casinos en ligne qui proposent de nombreux jeux captivants, allant des jeux de table et de cartes classiques – comme la roulette, le blackjack ou le baccarat – aux machines à sous les plus folles.