Quel avenir pour les casinos en ligne ?

Avec la démocratisation d’internet et des nouveaux supports mobiles que sont les téléphones et les tablettes, les acteurs majeurs du marché du jeux en ligne avaient d’immenses espoirs pour que le nombre d’utilisateurs explosent, tout comme les bénéfices générés. Ils ont donc investi massivement en modernisant de manière importante toutes les plate-formes de jeux en ligne, offrant ainsi à leurs clients des sensations proche des véritables casinos. Cependant, ils se sont heurtés aux législations en vigueur dans certains pays qui peuvent s’avérer très strictes comme en France ou plus souples comme au Canada.

Le marché français a été profitable à très peu d’acteurs du secteur du jeux en ligne

Lorsque le gouvernement français a décidé de légiférer en 2012 pour réguler les jeux d’argent sur internet, de nombreux acteurs majeurs, y ont vu la possibilité de gagner beaucoup d’argent. Néanmoins, le bilan après 5 ans d’exercice est loin de ce à quoi on pouvait s’attendre. En effet, la Française des jeux et les acteurs majeurs qui travaillaient avec elle ont profité de la législation mais les autres opérateurs comme Bwin ou Pokerstars se sont confrontés à une réglementation très contraignante qui a limité leur croissance.

Mais vous pouvez passer de bons moments sur les casinos en ligne comme Astral casino avec de nombreux jeux divertissants et variés.

Le Canada a offert aux investisseurs des jeux de casino en ligne un véritable marché d’avenir

Le modèle canadien est totalement différent puisque depuis 1994 l’état a choisi de développer les plate-formes de jeux en ligne tout en limitant l’implantation des casinos traditionnels sur le territoire. Le casino magik a par exemple profité de cette législation pour se developper et offrir l’un des casinos virtuels les plus complets sur internet comptant plusieurs centaines de milliers de joueurs actifs rien qu’au Canada.

C’est d’ailleurs dans ce pays que le concept du casino gratuit sans depot est né, et cela devrait continuer dans l’avenir car le chiffre d’affaires de ces sites en en pleine explosion.