Comment va évoluer le poker en ligne au USA ?

L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis a fait énormément de bruit et on s’attend à de nombreuses répercutions économiques. Pour le moment Wall Street a plutôt bien réagi et affiche même des performances inédites alors que les marchés semblaient tout d’abord inquiets, préférant miser sur Hillary Clinton qui était un gage de stabilité. Les professionnels du jeu se posent aussi des questions quant à la politique que le président Trump va mener vis à vis des casinos et des jeux en ligne. Selon le casino Astral qui est un des leaders sur internet, il faut s’interroger sur le fait de savoir si il va poursuivre ou non la politique menée par la Président Obama.

Vers une évolution de la légalisation des jeux d’argent en ligne ?

Il faut savoir que Donald Trump connaît parfaitement le monde des casinos puisqu’il a longtemps été propriétaire d’un casino à Atlantic City. Actuellement la législation varie selon les états puisque certains autorisent le poker en ligne et le casino gratuit sans depot en ligne et d’autres États les interdisent pour ne pas faire de concurrence aux casinos déjà implantés qui génèrent des centaines de millions de dollars de chiffre d’affaires. On comprend donc l’inquiétude de certains investisseurs qui ont des parts importantes dans les casinos. Si Donald Trump venait à libéraliser totalement le marché des jeux de casino en ligne, ils risqueraient de perdre beaucoup d’argent.

Le milliardaire Sheldon Adelson souhaite freiner la libéralisation des jeux de casino en ligne.

L’un des plus grands opposants à toute libéralisation du secteur du jeux sur internet est le républicain et milliardaire Sheldon Aston qui possède de nombreux actifs dans les casinos et qui a tenu à soutenir la campagne de Donald Trump a hauteur de 25 millions de dollars. En théorie donc, le nouveau locataire du bureau ovale devrait plutôt privilégier son généreux donateur, néanmoins comme le signale Magik Casino l’un des plus gros casino en ligne, de nombreux gros investisseurs souhaitent aussi profiter de ce marché colossal qui sera dans les années futures, l’un des business les plus juteux.