Propoker 62 à la finale du championnat de France

Une bonne nouvelle pour les joueurs de poker du Nord-Pas-de-Calais ! Ils seront représentés par Propoker 62. Cette équipe béthunoise de poker est en effet parvenue à se qualifier pour la finale nationale après un solide exploit du dimanche 11 janvier dernier à Cambrai.

Jonathan François – le président de l’association Propoker 62 confie dans une interview les raisons de cet exploit tant apprécié par les habitants de Béthune. Si l’association compte plus d’une quarantaine d’adhérents, ils étaient neuf à être qualifiés pour ce tournoi, une équipe de huit joueurs et un remplaçant. Parmi les neuf participants, certains sont des femmes.

En ce qui concerne les points forts du club, les deux hommes ont déclaré de concert que les secrets de leur succès reposent dans des réunions, des entrainements et la participation active à des événements. Cette stratégie qui consiste à trouver une « régularité dans le jeu » a donc porté ses fruits. Le grand secret du club réside aussi dans le profil des joueurs. Ils sont très différents aussi bien dans leur âge respectif (18 à 65 ans) que dans leur façon de jouer au poker. Certains sont agressifs, tandis que d’autres sont habitués aux plus grosses mains. Les deux hommes n’ont pourtant pas nié l’existence d’un facteur chance, mais c’était à faible proportion.

Pour répondre à la question selon laquelle s’ils étaient surpris par cette qualification, les deux hommes ont préféré dire que c’est un exploit très envisageable dans la mesure où l’équipe constituée a un bon niveau et que les joueurs se connaissent bien et se donnent manuellement des conseils.

Questionné s’il lui arrive de jouer en ligne, Julien Turbet a dit que c’est oui, particulièrement pendant le week-end. Le fait de gagner souvent en ligne ne l’empêche pas à fixer au préalable son budget à 40 euros par jour pour éviter tout déraillement.

Pour revenir à la finale, Julien a préféré jouer la modestie. Être dans le top 5 mérite déjà une admiration.

La finale aura lieu à Tours, mais la date reste encore inconnue.