Le poker un outil pédagogique à la fac !

C’est une nouvelle approche de la pédagogie qui vient tout juste d’apparaître dans quelques universités.

Force est de constaté que le poker, surtout le mode de jeu en ligne est incontournable aujourd’hui alors qu’il était uniquement présent dans les casinos. Le poker s’est énormément développer au point de devenir formateur.

En effet, quelques professeurs universitaires ont voulu s’en servir pour développer les connaissances des étudiants en économie et en gestion. Le but étant d’étudier les différentes probabilités ainsi que l’équilibre de Nash et la théorie des jeux.

Les élèves et le jeu en ligne 

Tout d’abord, les élèves doivent maîtriser les règles du Texas Hold’Em et toutes les combinaisons. Ils sont aussi confrontés aux jeux de Black Jack et de la roulettes qui sont plus faciles et enfin ils essayent les parties de poker en ligne sur des sites de casino sans dépôt  tels que : casino Astral et casino Magik.

Le but après quelques manches est de créer de nouveaux outils mathématiques et d’optimiser leurs performances. Finalement, ils retrouvent face à des modifications de l’équilibre de Nash.

Donc cela prouve que le poker ne peut pas être un jeu de probabilités, cependant l’expérience et le talent facilite la réussite.

Mais le poker reste un jeu d’argent qu’il semble compliqué de mettre dans un cursus scolaire. En effet, certains parents ou certaines communautés pour être offusqués par le poker et son rapport avec l’argent ou l’addiction aux jeux.

L’utilisation du poker dans la vie active

Aux Etats-Unis, le temple du poker, quelques universités souhaitent que leurs étudiants jouent au poker pour développer diverses compétences pouvant s’avérer très pratique dans leur vie active.

Notamment dans les domaines de la finance, de la psychologie, de l’étude du langage corporel et également de la maîtrise de son propre langage corporel, appelé au poker le « bluff ».

Le second domaine ou le poker peut être intéressant est la bourse. Jouer au poker et jouer en bourse est très similaire. En effet, dans ces deux domaines ils’agit de gagner ou de perdre de l’argent en prenant des décisions rapidement.

Il faut être capable de résister à la pression, de garder la tête froide en toutes circonstances et savoir bien cacher son jeu sil’on trouve un bon filon ou une bonne main.

Il faut être capable de déchiffrer les marchés ou l’orientation d’une partie et être prêt à vendre ou se coucher.

Il y a une grande proportion de trader qui sont également de grands joueurs de poker ce qui prouve le lien entre les deux disciplines.