Loto-Québec prévoit de cibler les jeunes dans un futur proche

Quel casino n’a jamais rêvé d’attirer toujours plus de clientèle ? C’est en tout cas l’objectif clairement avoué de l’entreprise Loto-Québec qui prévoit un plafonnement de ses revenus nets d’ici l’année 2020. Depuis quelques années, le chiffre d’affaires de l’entreprise semble ne pas évoluer énormément. L’entreprise soutient dans son plan stratégique 2017-2020 que malgré des offres de jeu en développement, ses profits sont à risques à cause d’un manque d’intérêt des jeunes pour les produits de loterie. Toutefois, il est important de préciser que cette information n’est pas due à une prévision de Loto-Québec, mais que cela est dû à une estimation aux fins du plan stratégique.

Attirer l’attention des jeunes joueurs vers les produits de loterie

Loto-Québec admet cibler particulièrement les jeunes de moins de 35 ans lors de ses événements afin de les attirer vers ses produits. Selon certaines études, les jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans sont clairement sous-représentés parmi les consommateurs de l’entreprise. Loto-Québec entend bien renverser la vapeur si l’on en croit ce qui est écrit dans le plan stratégique de l’entreprise. Afin de réussir ce tour de force, l’entreprise prévoit d’associer le divertissement et les jeux dans ses casinos.

 

casino sans depot

Une stratégie unique et un partenariat intéressant

S’il est vrai qu’en 2016, le chiffre d’affaires de Loto-Québec était de 1.23 milliard de dollars, il faut également savoir que l’entreprise voit ses bénéfices diminuer depuis une dizaine d’années. En effet, en 10 ans, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires baisser de 23 %. Il est donc compréhensible que des plans stratégiques soient mis au point.

Dans le but de divertir un peu plus ses jeunes joueurs, l’entreprise Loto-Québec mise sur une collaboration unique avec le Cirque du Soleil. Le partenariat prévoit notamment :

  • le déploiement de la machine à sous « Kooza » dans les casinos de Loto-Québec ;
  • la mise en place sur le site de jeux en ligne de Loto-Québec d’une version électronique de « Kooza ».

Avec l’annonce de ce partenariat, on peut parler de retour aux sources pour les deux entreprises. Il est important de savoir que Loto-Québec et le Cirque du Soleil s’étaient déjà associés dans le passé afin de construire un complexe de divertissement international. Le projet de 1 milliard de dollars n’avait pas vu le jour à cause d’une vive opposition des citoyens du secteur Pointe-Saint-Charles.