Lancement des WSOP 47eme édition

Enfin les World Series Of Poker sont là. C’est la 47ème édition au bout de 12 années d’existence. Les tournois se tiendront à Rio pendant 50 jours consécutifs. De nombreux invités de marque sont présents et on compte parmi eux de nombreux français. Espérons que des habitués du casino Astral seront de la partie. Les hostilités ont été ouvertes le premier juin et elles promettent d’être sportivement bien corsées. Les différences dans le montant des mises et les thématiques proposées par tables offriront certainement un spectacle digne des plus grands casinos internationaux.

Une organisation repensée

Du 31 juillet au 18 juillet on peut s’attendre au meilleur, les joueurs sur le Magik casino vont être comblés. Pour que le tournoi soit accessible à tous l’organisation a été entièrement revue.  Grâce à une évolution du règlement le tournoi est plus ouvert. Il est désormais possible de participer pour des montants bien inférieurs à ceux des sessions précédentes. Par exemple tous les gros joueurs qui investiront 10.000$ se verront automatiquement crédités de 50.000$ supplémentaires. Tous les événements majeurs ont été déplacés à 11 heures du matin et à 3 heures de l’après-midi. Des sessions ont été rajoutées à 10 heures du matin. Des plans du site peuvent être téléchargés sur le site web officiel pour que vous ne manquiez aucune miette des confrontations.

Des tables de casino prestigieuses

Les Français Michel Pomaret, Guillaume Diaz, Valentin Messina et Anthony Picault sont déjà là. C’est bien normal car le WSOP est le tournoi le plus versatile que puissiez trouver. Que vous aimiez le  Omaha, le Stud, le H.O.R.S.E., le short-handed, le shootouts vous trouverez ici le type de partie qui vous mettra les nerfs à vif. Vous pourrez même joueur au Dealer’s Choice. Cette variante bien déstabilisante laisse le choix du style de poker au donneur. Ce n’est pas le casino gratuit sans dépôt, c’est sûr. Néanmoins toutes les tables prestigieuses et sans pitié risquent d’en inspirer plus d’un et plus d’une.