Le Japon sera bientôt le nouveau Las Vegas asiatique

Depuis plusieurs années, le Japon voit se développer des salles de jeu où sont présentes des machines à sous appelées « pachinkos » qui permettent de gagner des billes en acier ou des lots. Dans la réalité ces billes peuvent ensuite être échangées contre de l’argent alors même que les casinos en ligne et les machines à sous sont illégales au pays du Soleil-Levant. Selon tous les économistes japonais, ce marché pourrait représenter plusieurs milliards de dollars chaque année, c’est pourquoi la plupart des leaders du secteur souhaitent que le gouvernement nippon assouplisse la réglementation des jeux d’argent et autorise des casinos comme le casino Astral.

Le parlement japonais a ouvert la possibilité d’une future légalisation des casinos

Il y a quelques jours, le parlement nippon a rendu une décision historique malgré des oppositions importantes, qui ouvre la voie vers un assouplissement du cadre législatif et réglementaire des casinos. Les députés japonais ont demandé au gouvernement de bien vouloir définir les règles relatives au développement de complexes de loisirs et aux modalités d’accès pour les joueurs nippons. Même si la légalisation totale n’est pas actée, cela va dans le bon sens et devrait aboutir à la création de grands complexes de jeux comme cela existe à Las Vegas. Les joueurs pourront aussi bénéficier des casinos en ligne, comme Magik Casino.

Le gouvernement entend attirer les investisseurs pour développer cette manne économique.

Le processus s’annonce difficile et assez lent puisque le gouvernement prévoit l’ouverture du premier casino gratuit sans depot pour début 2022. Néanmoins les perspectives économiques sont immenses et pourraient atteindre 50 milliards de dollars chaque année. Il est facile de comprendre en voyant ces chiffres pourquoi tous les acteurs majeurs du secteur sont sur les starting blocks pour pouvoir bénéficier de ce marché très juteux. Néanmoins dans un pays où l’ordre règne, et où la mafia est très puissante, le gouvernement nippon entend éviter tous les débordements liés aux casinos.