Le e-sport fait son entrée dans les casinos

La génération Y, comme on l’appelle, est celle qui est née avec les technologies de l’information que seuls les profanes appellent encore nouvelles. Elle est très familière des interactions avec les ordinateurs, tablettes et smartphones, elle ne supporte plus la passivité. Il va se passer avec les jeux de casino en ligne, notamment les machines à sous, ce qui est arrivé à la télévision. La génération Y préfère YouTube à la télé de Papa. Grâce à une loi aux Etats-Unis les casinos pourront désormais exploiter des franchises de jeux vidéos pour en tirer des profits.

Une évolution inévitable

Il faut espérer que des salles de jeux en ligne comme le casino Astral ou le casino Magik pourront bientôt bénéficier de ces aménagements. On pense tout de suite à l’exploitation par les casinos de franchises à succès comme Call of Duty ou Candy Crush Saga. Le joueur serait payé en fonction de ses scores. Les gains ne seront plus liés au hasard mais bel et bien à l’habileté du ou des joueurs qui ont fini une partie. On peut même penser à des gains par équipe ou des gains liés au deathmatch ou au chacun pour soi. Le dernier joueur vivant empochant les mises des autres. Moins la part du casino bien sûr.

Pariez sur des athlètes virtuels

Une autre disposition de la nouvelle loi américaine sur les jeux concerne les compétitions de jeux en ligne. Des joueurs ou des équipes s’affrontent en ligne et des parieurs misent sur eux. Exactement comme font les bookmakers pour les sports réels. Là aussi les perspectives sont juteuses pour les joueurs, qui pourraient en vivre comme au poker, et pour les parieurs qui trouveraient ici un nouveau terrain de jeu. Le casino gratuit sans dépôt ferait figure d’ancêtre car les salles de jeux court-circuiteraient les bookmakers.