Casinos de Macao vont-ils fermer ?

Les casinos de Macao se voient menacés de fermeture temporaire. La cause ? Le coronavirus. Ce virus chinois a déjà contaminé plus de 2000 personnes et s’est avéré mortel. Pour limiter sa propagation, plusieurs villes de Chine ont été placés en quarantaine. Cependant les autorités ne sont pas parvenues à détecter le virus à temps chez certains voyageurs. Plusieurs cas ont été détectés aux États-Unis, en Europe, mais aussi en Asie. Principalement au Japon, en Thaïlande, en Corée du Sud, à Taïwan ou encore à Macao. La situation s’intensifierait selon les autorités. Poussant les casinos à la fermeture potentielle de leur établissement.

Masque-Casinos-Macao-MasqueCasinosMacaoJeudi dernier, Macao détecte une deuxième personne atteinte par le coronavirus sur son sol. Une annonce inquiétante compte tenu de la nature de ce virus. Celui-ci a été détecté pour la première fois dans le marché de Wuhan en Chine. Ce virus provoque des symptômes grippaux chez les personnes contaminées. Il peut également causer des difficultés respiratoires sévères capables d’entrainer la mort. En Chine, plus de 2000 personnes ont déjà été contaminées et plus de 41 personnes sont mortes du virus. Une catastrophe sanitaire poussant la Chine à placer les zones touchées en quarantaine. Cependant, le virus est parvenu à s’exporter, dans plusieurs pays d’Asie, mais aussi en Europe, aux États-Unis et en Australie.

Et Macao ne fait pas exception. Ces deux cas recensés ont des effets directs sur les célébrations du Nouvel An chinois ainsi que sur l’activité des casinos.

Les Casinos de Macao menacés de fermeture

En effet, c’est bien ce que pourrait annoncer le directeur général de Macao, Ho Iat Seng. Les casinos de Macao pourraient bien fermer leurs portes si la catastrophe sanitaire s’intensifie. Pour le moment, les travailleurs des casinos de Macao, doivent suivre un protocole strict. Accueillant énormément de touristes, le personnel des casinos de Macao est en première ligne face aux risques d’infection. C’est pourquoi, le personnel est désormais dans l’obligation de porter des masques faciaux et d’éviter tout contact physique avec les joueurs.  Le gouvernement a notamment annoncé acheter 20 millions de masques faciaux supplémentaires pour satisfaire la demande.

« …Personne n’irait dans un casino de toute façon. »

Ho Iat Seng, à Inside Asian Gaming

Virus-Chine-Casinos-VirusChineCasinosEn effet, un virus provoquant une épidémie, voilà une bonne raison de ne pas mettre les pieds dans un casino. La nouvelle fait peur et alerte à juste titre les autorités de la région chinoise.

Les casinos de Macao et le typhon Hato

Casnios-Macao-CasinosMacaoLa dernière fois que les casinos de Macao ont fermé leurs portes, c’était en 2017. À l’époque, le typhon Hato avait frappé l’enclave. Le phénomène météorologique avait causé la mort de 16 personnes et avait fait des centaines de blessés. Dans ces circonstances jugées « exceptionnelles », le gouvernement avait autorisé la fermeture des casinos en urgence. Même cas de figure en 2018. Le typhon Mangkhut, était passé à proximité de la région chinoise. Ayant pour conséquence de provoquer la fermeture des casinos de Macao pour une durée de 33 heures.

Casinos de Macao : nouvel an annulé

Le coronavirus est propice à la propagation dans les grands regroupements de populations. Si les typhons représentent une menace imminente, un virus est certainement plus mortel.

Casinos de Macao : les mesures

Le directeur général Ho a déjà franchi un premier pas afin de protéger au mieux les habitants de Macao. Ho a annoncé l’annulation des célébrations du nouvel an chinois. Cela comprend également les défilés spectaculaires et les feux d’artifice.

Une mesure qui s’impose même si le nouvel an lunaire est une tradition. Il est aussi connu pour être la période la plus occupée de l’année pour la région et les casinos de Macao.

Masques obligatoires

Environ 33 millions de personnes en Chine sont actuellement confinées. Les autorités ont fermé les liaisons en train et en bus depuis Wuhan. C’est également le cas pour 11 autres villes de la région. Tandis que des barrages routiers empêchent la plupart des voitures particulières de quitter la région.

Grand-Casino-Chine-GrandCasinoChineEn temps normal, il y a plusieurs vols directs par jour entre Wuhan et Macao. C’est pourquoi le gouvernement de Macao a imposé des règles au personnel des casinos à Macao. Notamment le port d’un masque facial afin d’éviter d’éventuelles infections. Le gouvernement y met même les moyens.  Ce dernier a annoncé l’achat supplémentaire de 20 millions de masques faciaux. Tous provenant des pays étrangers ne présentant aucun patient infecté. De quoi se munir et assurer un approvisionnement stable. Car l’offre locale peine à répondre à la demande pour le moment.

L’information a notamment fait grimper le prix des masques faciaux en flèche.

C’est pourquoi des régulateurs de la concurrence à Pékin ont été contraints d’intervenir afin de maintenir les prix à un niveau stable.

En bref

La situation des casinos de Macao dépend en grande partie des décisions que prendre le gouvernement chinois. Surtout, au cours des prochaines semaines. Les casinos de Macao pourraient se retrouver en état d’urgence et fermer pour des circonstances exceptionnelles.

Le nouvel an chinois qui doit se dérouler bientôt, lui, a bien été annulé à titre préventif. Et ce, suite à la découverte d’un second patient infecté sur le territoire.

Tandis que la Chine a prohibé toute circulation dans les zones touchées, Macao prend les devants. Le personnel des casinos de Macao devra porter des masques faciaux, sur ordre du gouvernement. L’enclave chinoise devrait également se munir de 20 millions de masques supplémentaires. 

Cet équipement devra provenir de pays non touchés par le virus. Et devra être distribué sur le territoire à titre préventif. L’objectif est premièrement d’éviter une propagation rapide du virus. Sans quoi les casinos de Macao ainsi que toute la région seraient plongés dans une catastrophe sanitaire. En Chine, le virus est responsable de la contamination de plus de 2000 personnes et de la mort de plus de 55 autres.