Barrière Poker Tour : un retour à Bordeaux réussi malgré tout

L’affaire Hilmi qui s’est survenu il y a quatre mois n’a pas empêché le Groupe Barrière à faire plaisir aux habitants de Bordeaux. Le Barrière Poker Tour a en effet séjourné en Gironde du 5 au 8 mars alors que l’enquête poursuit son cours. À cette occasion, Barrière a tout fait pour éviter de prononcer sur le scandale de triche.

Le Groupe Barrière a mainte fois fait parler de lui dernièrement dans la planète du poker. Le scandale le plus récent remonte en début d’année lors de l’European Poker Tour de Deauville. Ses croupiers ont été mal logés. Ce qui a amené les responsables du tournoi à écarter le Groupe Barrière pour l’année 2016.

En regardant un peu en arrière, l’année 2014 a fini mal pour le groupe. La première étape de la saison 2014-2015 du Barrière Poker Tour qui s’est tenue en novembre a malheureusement taché l’image du groupe à cause d’une tentative de triche qui a conduit à la disqualification de Hicham Hilmi.

Pour rappel, le vainqueur du WPT National Annecy a été disqualifié à la suite d’un soupçon tricherie alors qu’il ne restait plus que 11 joueurs en course. Si Hicham a qualifié d’affaire comme étant une acquisition infondée, plusieurs sources ont annoncé par la suite la complicité avec un croupier. Depuis, les rumeurs qui circulent ne cessent de multiplier. Voilà que quatre mois plus tard, aucune information précise concernant le dossier n’a été communiquée. Le Groupe Barrière, quant à lui, a fait le choix d’opter pour le silence radio. Une stratégie de communication qui diffère fortement de celle qui a été adoptée pour l’affaire du BPT Ribeauvillé en avril 2012.

Si les dirigeants du groupe se félicitent de la bonne gestion du fond du dossier, le silence radio a été mal perçu par la grande famille du poker. Nombreuses ont été les voix qui se sont levées pour reprocher au Groupe Barrière un manque de transparence.

Pour revenir à l’événement de Bordeaux, comme d’habitude, le circuit a proposé une dizaine de tournois avec un Main Event de 570 euros et un prize pool d’environ 150 000 euros.