Andorre se met au poker en ligne en 2015

Qui dit que le poker en ligne est en déclin ? Du moins, ce n’est pas l’avis de la population d’Andorre puisque ce petit état d’Europe autorise en 2015 l’ouverture d’un casino terrestre et le poker en ligne. Une décision prise surtout pour raison économique étant donné que ce pays situé dans les Pyrénées vie jusqu’à 80 % du tourisme.

Une visée purement touristique

En 2013, un projet de loi sur la législation des jeux a vu le jour à Andorre. L’auteur de cette loi voit qu’il est temps d’apporter une modification d’une législation sur les yeux qui ne laisse pas de la place au casino. Longtemps mise en examen, cette loi rectificative sera mise en application en 2015. Le ministre de la Présidence à l’époque de la présentation du projet a toutefois tenu à souligner qu’il ne s’agit aucunement de copier le modèle américain. Il ne s’agit de rien d’autre que d’une ouverture « calmement et prudemment » à un secteur susceptible d’apporter de la croissance à son activité principale : tourisme.

La loi ne prévoit, pour l’instant, que l’ouverture d’un seul casino et unique casino terrestre. Un second casino ne sera envisageable qu’à partir du moment où la population d’Andorre, qui compte actuellement moins de 90 000 habitants, franchit le cap de 100 000.

Poker en ligne : un marché unique ou partagé ?

L’Andorre envisage également d’autoriser le poker en ligne. Pour cela, ce pays qui se situe entre l’Espagne et la France ne veut pas la jouer en solo. Il pourrait se joindre au marché de l’un de ses voisins. La question est donc de savoir s’il va choisir de se joindre au marché espagnol, au marché français, ou finalement de rester seul dans son coin. Ce qui est sûr c’est que le partage entre les trois pays reste une réalité difficile à envisager, car la France a déjà rejeté un possible partage de liquidités avec l’Espagne. La devise du petit pays, « l’union fait la force », ne semble pas près d’être partagée par ses voisins.